L’excellence thermale du Grand Dax à la Serbie

thermalisme échange Serbie
Crédit photo © Jpeg studios

Échange de savoir-faire

Avec son expertise reconnue, l’agglomération dacquoise porte un projet de coopération décentralisée avec la station serbe de Niska Banja, via le Ministère des Affaires Étrangères.

Les premiers échanges entre les deux stations thermales remontent à 2015, quand une délégation serbe était reçue au Grand Dax par Stéphane Mauclair, 4e adjoint en charge du thermalisme et du tourisme.
Depuis, des visites bilatérales ont permis d’établir un comparatif sur les systèmes thermaux. Réputée en cardiologie et rhumatologie, Niska Banja dont les thermes sont gérés par un organisme d’État, s’intéresse de près à l’expérience dacquoise de gestion publique de l’eau thermale, la certification Aquacert et l’utilisation par 15 établissements privés de l’agglomération.

Une démarche récompensée

Le partenariat entre le Grand Dax et la commune urbaine de Niska Banja destiné à une meilleure connaissance et gestion durable et raisonnée de la ressource d’eau thermale, vient d’être retenu par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères dans le cadre de son appel à projet «coopérations internationales»; Un soutien financier de l’État qui permettra l’intensification des échanges.

Une gestion publique exemplaire des eaux thermales

Suite à un appel à projet du Ministère des Affaires Étrangères remporté par le Grand Dax en mars 2019, «nous allons leur apporter notre expertise, notre savoir-faire, notamment dans notre gestion publique des eaux thermales qui, in fine, est utilisée par les entreprises privées avec une finalité concurrentielle. Les serbes souhaitent également voir comment valoriser leurs eaux », explique Laurence Delpy à la Direction du tourisme et du thermalisme du Grand Dax. «De quoi donner aussi une visibilité internationale au Grand Dax et asseoir son leadership en la matière», note Stéphane Mauclair. «Par ailleurs, nous avons été approchés par la quasi-totalité des pays de la zone des Balkans qui ont une vraie volonté de développer des projets autour de leurs eaux thermales. En contrepartie, ils peuvent aussi nous apporter leur expérience sur la médecine thermale particulièrement reconnue là-bas».

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×