Fablab : le laboratoire de fabrication numérique

Qu’est-ce qu’un Fab Lab ?

Un Fab Lab (abréviation de « Fabrication Laboratory ») est un lieu où des outils de conception et de fabrication- logiciels de CAO, machines à commande numérique, matériel électronique, outillage traditionnel – sont mis à la disposition du public.

Entrepreneurs, artisans, designers, inventeurs, artistes, étudiants ou enseignants y sont accueillis pour être formés et guidés dans leur utilisation par le Fab Manager. Ils s’en servent pour réaliser rapidement le prototype d’un nouveau produit, fabriquer, réparer ou recycler un outil, créer un instrument de musique, une sculpture, une console de jeu, ou autre.

C’est aussi et surtout un lieu d’échange qui vise à créer une communauté d’utilisateurs, susceptible de partager de l’expérience, du savoir, des compétences, et de s’associer autour de projets ou d’évènements collectifs.

Art3factLab, le Fab Lab du Grand Dax

Implanté au sein de pulseo, la technopole du Grand Dax et ses partenaires, Art3factLab veut favoriser la venue de porteurs de projets à fort potentiel de développement économique, quel que soit leur niveau scolaire ou social.

Contre un coût annuel modique, entrepreneurs, chômeurs, chercheurs, étudiants, artistes bricoleurs ou simples curieux de tous les milieux et toutes les générations se côtoient et s’enrichissent mutuellement en échangeant sur leurs travaux.

Art3factLab est un lieu de partage du savoir, où chacun est encouragé à apporter sa solution personnelle aux problèmes globaux : gaspillage, obsolescence programmée, pollution…

En promouvant une recherche participative et frugale et en privilégiant l’innovation, la récupération et le recyclage, Art3factLab libère la créativité selon un mot d’ordre absolu : le savoir appartient à tous.

Le FabLab en chiffres :

  • 200 m² de surface
  • Une centaine d’adhérents
  • Pour les entreprises, adhésion annuelle à partir de 100€,
  • 50€ pour les particuliers, 20€ pour les étudiants et demandeurs d’emploi, 30€ pour les artistes

Une éthique

À l’origine d’Art3factLab, il y a une volonté militante : celle de libérer les créateurs de la mainmise des grandes entreprises qui cherchent à verrouiller l’innovation technologique via des systèmes propriétaires. Ce laboratoire de création est un lieu de partage des savoirs, des questions, des idées et des méthodes.

Le recours aux technologies open source, la mise en commun des connaissances et des technologies, la volonté de promouvoir et d’encadrer des initiatives bienfaisantes pour l’humanité font partie de l’ADN éthique d’Art3factLab.

Un engagement territorial

En accompagnant la création du FabLab, lieu d’expérimentation et de solidarité locale, les élus du Grand Dax inscrivent leur territoire dans l’économie circulaire, collaborative, et la valorisation des ressources naturelles, selon les engagements formalisés dans le Plan Climat Énergie Territorial.

Le choix d’un montant modique pour l’adhésion annuelle permet aux entrepreneurs, retraités, artistes, chercheurs, bricoleurs, chômeurs et curieux de tous les milieux et de toutes les générations de se côtoyer et d’échanger sur leurs recherches.

Jeunes et moins jeunes se retrouvent pour créer un prototype, réparer ou améliorer un objet du quotidien, donner naissance à une œuvre d’art… Rien n’est trop beau ou trop trivial pour un Fab Lab, à condition de partager une même conception de la recherche, participative et frugale. Les utilisateurs sont ainsi encouragés à fabriquer leurs propres outils, à récupérer des éléments (cellules photo électriques, webcams, moteurs électriques, microprocesseurs) sur des appareils déclarés « hors d’usage » pour leur donner un nouvel usage, une seconde vie.

Le Fab Manager

Pol Olory, plasticien, compositeur, rêveur de machine au « champ d’incompétence illimité », est le Fab Manager d’Art3factLab. Diplômé de l’école des Beaux-Arts de Rouen, titulaire d’un Diplôme d’Etat aux Fonctions de l’Animation, il est aussi passé par la FAIAR de Marseille (Formation Avancée Itinérante aux Arts de la Rue). A l’origine, c’est un sculpteur atypique, dont les œuvres ont un temps emprunté aux casses leur matière première, avant de la trouver dans les entrailles des robots et ordinateurs de récupération.

«En tant que Fab Manager, mon rôle est de planter des graines de technologie dans la tête des gens. Mon critère de réussite, c’est quand ils repartent du Fab Lab avec plus d’idées qu’en y arrivant !».

Pol permet aux adhérents du Fab Lab de s’approprier les outils informatiques de fabrication numérique nécessaires pour développer des projets à vocation économique, culturelle, citoyenne, environnementale, éducative, ludiques ou artistiques. Il est aussi le garant du respect des règles fondatrices de ce type de structure, tels qu’elles ont été fixées par la charte des Fab Labs : principe de l’innovation ouverte, recours à l’open source et à l’open hardware, mutualisation des compétences et des expériences, coopération, vocation éducative, sociale et solidaire, solidarité et ouverture d’esprit, entraide et autonomisation…

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×