Politique de la ville

politique de la ville
Crédit photo © Getty images

En signant le contrat de Ville en 2015, l’État, le Grand Dax Agglomération, la Ville de Dax et leurs partenaires se sont engagés à renforcer l’égalité de tous sur le territoire avec pour volonté d’améliorer les conditions de vie des habitants dans les bassins de population les plus fragiles. C’est ce qu’on appelle la politique de la ville sur le territoire du Grand Dax.

infographie chiffres clés politique de la ville
Crédit photo © Service communication du Grand Dax

Par ce contrat, des actions sont déployées plus particulièrement dans 3 quartiers de Dax, identifiés par le Ministère de la Cohésion Sociale sur les 1300 recensés en France métropolitaine : le Sablar, Cuyès et le Gond.Un contrat de ville, signé avec l’État et ses partenaires pour la période 2015-2020, retranscrit l’ensemble des actions qui sont et seront menées en faveur de ces quartiers dits « prioritaires ».

Une démarche, transversale, inclusive et participative

Le contrat de Ville est un document cadre signé par le Grand Dax Agglomération, la Ville de Dax, l’État et de nombreux autres partenaires : Région, Département, Caisse d’Allocations Familiales, bailleurs sociaux, Pôle emploi, Mission locale, Agence Régionale de Santé.

C’est une approche globale aux dimensions urbaine, économique, sociale et humaine qui permet :

  • De fédérer toutes les forces vives du Grand Dax.
  • De partager un objectif commun : celui d’accélérer l’inclusion et réduire les inégalités éducatives, sociales, économiques recensées sur le territoire.
  • D’écouter et de comprendre les besoins afin de mobiliser toutes les énergies publiques, privées et citoyennes sur des réponses adaptées.
  • De motiver chacun des publics dans son pouvoir d’agir et son intégration active dans les dispositifs, son quartier et son territoire.

C’est une synergie des moyens
Un budget spécifique annuel de 170 000 euros participe au financement des projets présentés lors de l’appel à projet porté par l’État et Grand Dax Agglomération.
A cette enveloppe dédiée s’ajoute les apports de tous les partenaires du contrat de ville : moyens humains, logistiques, financiers, expertises et le poste dédié au sein du Grand Dax.

Ce sont des interventions pluridisciplinaires 

interventions pluridisciplinaires
Crédit © service communication du Grand Dax

En 3 ans, la politique de la ville prouve son efficacité

La politique de la ville a impulsé une transversalité des regards professionnels et des points de vue entre différents acteurs comme les habitants et les partenaires de l’emploi, de la formation, de l’insertion, de l’Éducation Nationale, de l’animation et de la médiation sociale, de la culture, des sports et loisirs, de l’inclusion (la santé et la prévention) et les bailleurs sociaux, les services de la Ville, la Communauté d’agglomération, la Région, le Département et l’État.

La force du collectif s’est rapidement mise en marche pour apporter les premières réalisations comme le vide grenier festif au Gond, Drop de béton rugby citoyen, la résidence d’artiste de Blick Bassy, le permis de conduire gratuit par l’ALPCD (Association Landaise pour le Perfectionnement des Conducteurs Débutants) pour des jeunes en insertion professionnelle, les ateliers parentaux participatifs de l’Espace Mandela, l’accompagnement des familles à la maison de l’enfance.

Le Grand Dax est accompagné des services de l’État, de la Région Nouvelle-Aquitaine, du  Département des Landes, de la ville de Dax et de nombreux partenaires tels que Pôle Emploi, XL Habitat, la CAF, la Caisse des Dépôts et Consignation, l’Éducation Nationale, le Procureur de la République et l’Agence Régionale de Santé. Les associations locales jouent également un rôle majeur dans l’animation et le suivi des actions.

Grâce à ce travail partenarial exemplaire, ce sont des conditions de vie améliorées pour les publics concernés, une véritable avancée vers un mieux vivre et un mieux-être.

64 projets

favoriser la réussite éducativeFaire en sorte que chaque enfant ait les mêmes chances de réussir que les autres, c’est l’objectif fixé dans le cadre du PRE (Programme de Réussite Éducative) et du PEDT (Projet Éducatif Territorial] avec tous les partenaires :

  •  Des méthodes pour réussir et accompagner la scolarité : ateliers coups de pouce Clé, des ateliers CLAS (contrat d’accompagnement scolaire) actions bien manger et bien dormir, sensibilisation internet, médiation pour les collégiens, aide aux devoirs.
  • Des équipes pour accompagner : le PRE mis en place en 2017 permet l’accompagnement annuel, par une équipe pluridisciplinaire (enseignants, agents municipaux, intervenants extérieurs et amicale laïque) de 30 enfants du primaire et leur famille afin que chacun puisse se sentir bien dans l’école et dispose des outils pour réussir,
  • Des leviers pour l’épanouissement : les TAP (Temps d’activités périscolaires), les accueils de loisirs, le service jeunesse, l’Espace Mandela, les activités culturelles, sportives et citoyennes, les projets culturels annuels dans toutes les écoles.

l'accès à l'information et aux droitsEn 2018, lors des rencontres « Thé ou Café » animées par les adultes relais de l’équipe médiation sociale du Centre Social et Culturel Nelson Mandela, 10 partenaires ont ainsi conseillé 190 personnes et répondu à leurs interrogations quotidiennes : infos santé, démarches juridiques, administratives …

 

soutenir l'engagement citoyenUn « conseil citoyen » a été créé. Chantiers participatifs, organisation d’évènements, permanences dans les quartiers, marches exploratoires, droit de regard sur les appels à projets sont autant de leviers d’actions dont les habitants se sont emparés.
Après une douzaine de réunions en 2018 pour se connaître et construire la démarche, de nombreux projets sont au calendrier de 2019.

 

 

Accélérer l'emploi pérenneAu delà des missions propres à chacun, la convergence opérationnelle des partenaires, la synergie de toutes les actions menées sur le terrain, au plus près des habitants sont une solution pour accéder à un emploi pérenne notamment pour les moins de trente ans :
  •  l’Information Jeunesse et le Pôle Nelson Mandela de la Ville de Dax
  • la Garantie jeune de la Mission Locale
  •  les conseillers IEJ (Initiative Emplois des Jeunes) de Pôle Emploi
  • les clauses d’insertion sociale de la ville de Dax et Grand Dax Agglomération
  •  les entreprises d’insertion DEFIS (Dax Emploi Formation INsertion Solidarité) et l’atelier FIL (Féminin Insertion Landes)
  • la prévention spécialisée du Département, de la Maison du Logement, du CIDFF (Centre d’Information sur les Droits des Femmes et Familles) ou de Cap emploi

Adapter la formation et la qualificationLe premier Chantier Formation Qualification Nouvelle Chance, s’est déroulé en 2018 à l’Insup et au Fablab. Il est orienté et adapté au développement numérique du Grand Dax.9 stagiaires ont suivi une formation de + de 6 mois aux métiers du numérique : conception 2D et 3D, prototypage, actions de médiation, remises en service de matériel informatique, etc. Tous ont été diplômés, 7 poursuivent leur cursus de formation et viennent de créer une association sur l’inclusion numérique.

En 2019, c’est une formation de l’INTECH qui sera accompagnée par le Grand Dax dans le cadre de la grande école du numérique qui permettra à 15 demandeurs d’emploi, sans prérequis de qualification, d’accéder gratuitement à une formation innovante et d’avenir «assistant(e) numérique de TPE, PME».

Favoriser l'accès au stages Grand Dax Agglomération et la Ville de Dax ont mobilisé leurs partenaires (Education Nationale, professionnels de la formation et de l’insertion, monde économique) pour faciliter la diffusion des demandes de stages auprès des entreprises et établissements publics du territoire.
Accessible sur grand-dax.fr, en un seul clic, déposer sa demande de stage sur cette plate-forme publique locale, c’est s’assurer d’une plus large diffusion auprès d’un réseau de professionnels.
Résultat : en 4 mois, 18 stages ont été réalisés grâce à cette nouvelle plateforme publique.

Faire une demande de stage 

Fédérer les entreprises localesLe 5 juin 2019, 45 entreprises du territoire se sont engagées auprès du Grand Dax et de l’État, en signant le PAQTE (Pacte Avec les Quartiers pour Toutes les Entreprises).

Par cette collaboration, les entreprises du territoire et leurs savoir-faire deviennent accessibles aux publics en recherche d’emplois et/ou insertion. Pour exemple, une action parrainage est en cours avec 6 chefs d’entreprise et cadres qui accompagnent 6 demandeurs d’emploi dans leurs recherches pour 6 mois.

faciliter les premiers jobsLes partenaires de l’insertion, de l’emploi et les services de la Ville s’allient régulièrement pour proposer des actions concrètes comme chaque année avec des Emplois tremplin jeunes : au cours de l’été 2018, 37 jeunes de 16 à 22 ans, dont 11 issus des quartiers prioritaires, ont accédé à leur premier contrat de travail de quinze jours au sein d’un service municipal et d’une entreprise.

En 2018, l’action des CV sur sets de tables a permis de mettre en avant 10 CV de jeunes des quartiers pendant 15 jours sur les tables des restaurants dacquois.

la mobilité pour tousLes trois quartiers concentrent 10% des services du réseau Couralin/Vitenville et des stations cyclenville.
Avec l’opération « Bus gratuits le week-end », Grand Dax Agglomération
expérimente aussi à l’échelle du territoire de nouvelles solutions et offres de mobilité pour tous.
Le Grand Dax apporte également un soutien financier à hauteur de 20 000 euros à l’association Solutions Mobilité qui a pour mission de lever le frein de la mobilité pour les personnes en recherche d’emploi ou d’insertion sociale. L’agglomération vient également de mettre à disposition un vélo électrique pour l’association afin que les personnes disposent d’un nouveau moyen de locomotion.

En deux ans, 50 emplois ont été maintenus sur le territoire ou facilités grâce aux services de l’association.

Pour éveiller la curiosité et l’esprit d’aventure, cet été, 22 jeunes vont organiser leurs propres vacances, accompagnés par le service jeunesse et l’Espace Mandela.
libérer les talentsAutres réussites du dispositif en faveur de l’emploi, ce sont bien sûr les créateurs d’entreprises : libérer les talents, offrir les conditions de réussite, agiter les réseaux et accompagner les porteurs de projets avec notamment BGE Tec Ge Coop et l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique).

Voici 2 exemples, 2 modèles de réussite :

  •  La cantoche, food-truck de Grégory Pedeboscq
  •  O’délice de Véra, épicerie et restauration portugaise.

Dès 2019, l’énergie positive s’intensifie

Le 5 juin 2019, 45 entreprises du Grand Dax rejoindront la démarche en signant le Pacte Avec les Quartiers pour Toutes les Entreprises (PAQTE).

Les entreprises du territoire s’engagent dans la démarche du contrat de ville pour :
∙ Accompagner, accueillir les publics en recherche d’emploi, en reconversion ou en orientation scolaire
∙ Faire découvrir aux jeunes du territoire les métiers proposés par les entreprises locales, favoriser le dialogue entre deux mondes parfois éloignés (stage de découverte, intervention en milieu scolaire, présentation des métiers, etc)
∙ Transmettre leur passion, leur énergie et leurs conseils en accompagnant des demandeurs d’emploi via le parrainage
Par cet engagement, les entreprises participent à l’émulation d’un réseau de professionnels de l’emploi et de la formation et à la coordination avec les besoins du territoire.

Les grands projets au service des quartiers.

Campus numérique, centre aquatique Aquae, quartier Confluence, tous ces projets, porteurs de développement, d’attractivité et d’activités pour le territoire vont aussi dynamiser les quartiers du Sablar, de Cuyès et du Gond.

Le périmètre des actions s’élargit

Au-delà des quartiers prioritaires, l’ensemble des actions s’adresse à tous les habitants du Grand Dax (stages en entreprise, inclusion numérique, chantiers formation, mobilité).

Jusqu’en 2022, tous les champs des possibles sont ouverts

La pérennisation des dispositifs d’accompagnement éducatif et scolaire passera par le renforcement des partenariats entre les acteurs grâce notamment à une démarche co-construite, l’accompagnement des familles et l’aide à l’orientation des enfants, le développement d’un planning d’actions sportives et culturelles dans les quartiers en lien avec l’offre existante pour inciter les habitants à participer et s’investir, impliquer les jeunes dans des projets ESS (Économie Sociale et Solidaire) ainsi que des projets collectifs et individuels. L’emploi sera également au cœur des priorités par la construction d’actions ciblées et adaptées tout au long des mois à venir (ambassadeurs des métiers, rallye pour l’emploi, femmes en projet, facilitateur des clauses sociales).

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du gouvernement.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×