Candresse

La commune, située à 5 kms à l'est de Dax, constitue une des voies d'accès de la Chalosse vers le pays dacquois. D'une superficie de 854 hectares dont une grande zone composée de barthes et de forêts, elle est constituée d'une partie à basse altitude (4 mètres) autour du bourg et d'une partie culminant à 48 mètres d'altitude appelée "le Haut Candresse".

Nombre d'habitants :

831 habitants

Horaires d’ouverture de la mairie :

Lundi : 9h-12h / 14h-18h
Mardi : 9h-12h
Mercredi : 9h-12h / 14h 19h
Jeudi : 9h-12h
Vendredi : 9h-12h

En images

Le maire et les élus communautaires

DUTOYA

Dutoya Guylaine

Titulaire - Maire de Candresse
DULOUAT

Dulouat Corinne

Suppléante

À noter

Un peu d’histoire

Le site de Candresse, anciennement fréquenté par l’homme, si l’on en croit les trouvailles archéologiques romaines qui ont été faites, semble être resté quelque peu en marge de l’histoire et peu densément peuplé jusqu’à l’aube du XIXe siècle. Il y eut quelque temps une église protestante fréquentée par les réformes dacquoises.

Dans les landes qui couvraient alors la haute terrasse de l’Adour, il y eut plusieurs tentatives de constitution de grands domaines, en particulier à la fin du XVIIIe siècle, tout comme à Narrosse et à Yzosse. Une partie des communaux fut vendue, ce qui en réduisit la superficie de 161 à 118 hectares. Malgré cela, une enquête faite sur demande du préfet des Landes en 1819, signalait que de vastes landes pouvaient encore être défrichées ; vers 1850, le tiers de ces dernières était encore utilisé pour le soutrage.

Patrimoine

Vestiges préhistoriques et antiques : vestiges d’un camp.

Architecture civile : ancien château seigneurial, résidence de la famille Milliès-Lacroix, ruines d’un manoir avec chemin de ronde, Château de Bret avec tour.

Architecture sacrée.

L’église Sainte Eugénie comporterait des éléments pré-romans du XIe siècle. Sa chaire du XVIIIe siècle ainsi que le crucifix en ivoire du XVIIe siècle sont classés « monuments historiques ».

La population

Durant la première partie du XXe siècle, Candresse est une commune rurale dont l’activité économique repose principalement sur l’agriculture. A partir des années 60, l’exode rural touche également le village : la population stagne.

Il faut attendre les années 80 pour voir un nouvel essor et un renouvellement de population liés à la création du lotissement du Louy et au développement des quartiers existants.

A partir de 2004, l’aménagement du lotissement Maysounabe permet l’installation de nouveaux habitants, suivi depuis par la création des lotissements du Clos Matéo, des Cigognes et de l’Orée des Barthes.

Si en 1975 la commune comptait 110 résidences pour 386 habitants, en 2018 on dénombre plus de 375 logements pour 831 habitants.

Ecole

La commune dispose d’une école gérée en SIVU incluant un regroupement pédagogique avec les communes de Narrosse et Yzosse. L’école de Candresse compte 4 classes et une cantine.

Les textes de cette page sont fournis par la commune

Commune de Candresse

Voir tout
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×